soir_e_quest

Allez ! On s'est fait une tite partie de ce vieux jeu : Warhammer Quest. Une Reine de Glace de Kislev nous envoie réanimer un vieux machin, Heinrich Sigmarson, endormi normalement pour toujours dans le fin fond de sa crypte. Quel intérêt, me demanderez-vous, eh bien les femmes sont les femmes même quand elles deviennent reines, aussi notre illustre dame voulait que l'on ranime Heinrich, grâce à un éclat de cristal, pour qu'il tienne sa promesse faite sur son lit de mort : revenir si Kislev était à nouveau menacé par le Chaos.

soir_e_quest2

Premiers piétinements dans l'obscurité et premier round : une horde de Skavens nous tombent sur le coin du nez ; pendant que notre ami le Sorcier s'empêtrait dans ses formules et le nain dans sa barbe, mon nain (le tueur de trolls) se taillait la route, évitant de justesse les tirs de l'Elfe au strabisme légèrement divergeant.

soir_e_quest3

Mais bon, on s'en sort, malgré une avalanche d'événements imprévus, l'elfe manque de trouer avec ses hauts talons un pauvre bougre adossé à l'un des murs de la première pièce, il nous refile une clef qui, soi disant, permet d'ouvrir une herse si jamais elle s'abattait devant notre nez ou derrière notre séant. Soit ! nous revoilà repartis, bringueballant notre fourbi, avec un paladin en armure très bruyant et les éructations d'un barbare impatient de cogner dans un état de berserkisme avancé.

soir_e_quest4

On s'arrête cinq minutes pour grignoter une tarte et un chtit café, la bouteille thermos était dans le paquetage du sorcier ; on repart, après que l'elfe s'était saupoudré un peu de fond de teint, ensuite nouvelle pièce : on tombe nez à mufle avec un minotaure bien remonté. Aussitôt l'elfe hurle, se caresse et attire son arc, tout le monde dégaine épée, hache runique et commence à taper de la grosse vache enragée.

soir_e_quest7

Le problème, "gros" problème, c'est que votre serviteur, le maestro de jeu, avait oublié ses figurines de minotaure, donc il a dû pallier, faire avec comme on dit, et a piqué un playmobil à son filleul pour faire comme si... Le deuxième problème, c'est que le plafond de la pièce ouatée de ténèbres aux lueurs dansantes où nous nous trouvions s'est littéralement effondrée, badaboum ! et que l'aventure s'est arrêtée là, laissant des aventuriers hagards couverts de débris et de poussière blanche, avec notre ami l'elfe qui éternuait toutes les deux secondes.

soir_e_quest5

Au final, demi tour, nous ne sommes même pô revenus voir la reine Machinchose, nous avions, comme qui dirait, autre chose à faire. Prendre une bonne douche, par exemple, un suppôt, et plouf ! au lit. ^^ Sur ces tites plaisanteries, je vous dis @ bientôt.

soir_e_quest6