escuyer bretonnien égaré avec titre

Voilà ! Votre Serviteur est parti d'une petite "conversion" pour réaliser cette figurine ! Un bretonnien choppé dans une (vieille) (!) grappe de régiment qui, malheureusement, comme chacun sait, n'existe plus, comme toute la gamme (ou presque) de battle...

escuyer bretonnien égaré 4

J'ai repris les "couleurs" avec lesquelles j'avais commencé - y'a un bout d'temps d'ça - mes autres fantassins. Jaune, vert - les couleurs d'une célèbre équipe de foot dans l'ouest du Royaume de France, cherchez, c'est pô compliqué !

Le cheval devrait normalement supporter le popotin tout ferré d'un chevalier du Royaume, je l'ai attelé avec des sacoches, gourdasses et autres bourses (sans arrière(s) pensée(s)) d'un blister Fenryll ! Au vrai, j'ai vu peu à peu se dessiner la mini-scène que vous pouvez admirer, du moins "apprécier" (je l'espère !) (gasp !).

Pour le rocher, c'est un petit caillou trouvé devant chez moi ! En allant au courrier, de beau matin, je l'ai ramassé et m'suis dit : "Okay, un élément de décor de plus pour contrebalancer l'omniprésence de ces deux égarés... surpris soudain par une flèche de sinistre provenance - on pourra imaginer un n'archer Orc planqué kek'part, trop maladroit pour viser juste...

 

escuyer bretonnien égaré 3

J'ai tout d'abord collé les deux figurines sur DEUX socles différents, quand je me suis aperçu après coup qu'il me serait fastidieux de les joindre ensuite sur un seul et même. Donc, une fois les figs peintes, j'ai... découpé tout autour, puis limé, pour me débarrasser de tout ce bazar, ouais j'avoue que j'ai sué à c'moment ! Mais le résultat - sur un socle 45 par 100 - en valait largement la chandelle ! 'fin j'pense !...

La longe a été réalisé avec ce qui sert à sceller les pots de peinture ! Vous savez : ce lien caoutchouteux à tirer pour libérer le couvercle, eh bien il a été parfait pour jouer l'jeu, je l'ai taillé, plié pour lui donner une forme définitive, et l'anneau fixé aux mors vient d'un pendentif que j'ai failli perdre quelques temps par le passé. Hé hé, la bidouille, en somme... qui n'en est plus une fois entre nos petits doigts de figurinistes pour recycler le tout dans un décor ou sur une fig' !

Enfin, je dirais qu'il n'est pas facile de faire de "bonnes" photos avec un smartphone, aussi "smart" soit-il, l'effet barbouille à cause de la compression peut vite gâcher le ch'pectacle !... mais ! en remettant 25 mm à la bonne échelle (et encore !), on peut parvenir à des résultats satisfaisants. Ceci dit, entre un reflex et une optique compactée, il n'y a pas... photo, désolé, ahem.

escuyer bretonnien égaré 5


Avec ce genre de prise, le beau dégradé bleu-machin derrière, j'essaie de me la jouer (très très légèrement) comme les photos que l'on pouvait admirer sans fin dans les célèbres revues Games Workshop. J'ai réalisé bien après coup que les figurines n'excédaient jamais l'échelle réelle, ou très rarement - pour mettre, par exemple, l'accent sur un détail comme la photo qui suit.

escuyer bretonnien égaré 6

Voilà, je suis revenu par ici pour vous montrer ce dernier p'tit gars peint, j'espère que, si vous avez peint vous-même, cela vous donnera envie de vous y remettre, pour ma part je me suis remis à la tâche avec un regain d'intérêt insoupçonné !

 

escuyer bretonnien égaré 7

Quelle belle activité de gosse ! Loin des réseaux dits sociaux, et de ce monde qui, parfois, va de plus en plus vite et de plus en plus mal !

Pour finir, je dirais que notre perception change constamment, et l'aboutissement en perpétuelle évolution de certaines images de "jeux vidéos" - ces dégradés infinis, ces piqués agressifs, ces lumières paradisiaques, ces ombres sans cesse améliorées pour des reliefs saisissants, ont bouleversé et bouleversent encore notre approche en matière de peinture. Mais devant ces mondes, ces univers "tout faits", où il n'est plus besoin que de jouer avec un joystick et de presser à temps des boutons, peindre, assembler, monter des décors, peut s'avérer un refuge, un retour élégant aux sources, une activité où la méditation y a bonne place...

A vos pinceaux ! ;-)

 

escuyer bretonnien égaré 8